Influencé(e) ou inspiré(e) ?

Lors d’une récente discussion, nous avons évoqué cette question. La différence entre les deux notions, ce que cela impliquait et ses conséquences.

L’influence de quelqu’un nous fait agir d’une manière qui n’est pas la nôtre, souvent par peur de ne pas être aimé(e) ou à la hauteur (de quoi ?) tandis que l’inspiration nous permet de découvrir que, parfois, il y a une autre façon de faire, de travailler, d’éduquer nos enfants, de penser, de s’habiller… et nous aide à grandir et à avancer sur notre chemin. D’ailleurs, quand nous étions des petits enfants, pour grandir nous nous sommes inspirés des adultes qui nous élevaient, des autres enfants qui nous entouraient, des plus grands qui nous faisaient rêver ! « Je voudrais être comme lui, ou comme elle quand je serai plus grand(e) ! » est une phrase de nombreuses fois entendue !

Toutefois, il arrive un moment, où influencé(e) ou inspiré(e), il sera temps de trouver sa propre voie.

Pour se trouver soi-même, seul le silence extérieur peut nous aider. Nous aider à écouter notre cœur, notre âme, notre petite voix intérieure qui n’est pas entendue avec tout ce bruit environnant.

Faire silence, c’est lâcher la musique qui nous accompagne, dont on ne peut se passer (pourquoi ?), les vidéos, les réseaux sociaux, les soirées animées, et avec toujours plein de monde… et oser, oui, oser partir à l’aventure de son moi intérieur.

Pour enfin se découvrir, se connaitre, se comprendre et savoir ce que nous voulons faire pour nous !

Se dégager de l’influence de notre entourage, qui a toujours des bons conseils même s’il ne les applique pas lui-même, de se libérer du poids du regard de l’autre (c’est nous qui y mettons un tas d’interprétation et donc du poids !). Et s’ouvrir à soi !

Pour certaines personnes, l’aide d’un tiers est nécessaire pour éclaircir ce qui se joue en nous, mieux comprendre notre fonctionnement, apaiser nos émotions trop fortes et encombrantes qui nous empêchent de réfléchir convenablement, trouver les réponses qui sont en nous mais que nous ne voyons pas, ou ne voulons pas voir.

Cela fait peur de se retrouver dans le silence, au début. Et puis après quelques temps, nous apprécions ces temps de silence qui sont autant de temps pour nous écouter vraiment, nous trouver soi-même, et apprendre à s’aimer !

Marcher en silence pour mieux se retrouver et se connaitre… et avancer sur son propre chemin !
Photo de Pixabay sur Pexels.com

J’aime particulièrement aller marcher dans la nature, un parc, une forêt, sans musique, seule, pour me retrouver ! Etre en mouvement en plus d’être dans le silence, procure un apaisement immédiat, m’aide à réfléchir, à mettre des mots sur mes maux et agir pour aller mieux. Travailler en silence aussi, me permet de mieux réfléchir, de mieux m’écouter. Conduire en silence aussi, parfait pour me préparer à une soirée, à un rendez-vous…

J’aime aussi écouté de la musique, souvent, mais en mûrissant, ces temps de silence dans chaque moment de ma vie me font beaucoup de bien !

Je vous souhaite de vous écouter, de vous écouter vraiment, d’écouter votre petite voix intérieure pour vous permettre de suivre votre voie personnelle !

Belle fin d’année, que cette journée vous réjouisse !

Magaly

PS : si vous avez besoin d’aide dans cette quête de soi, je suis disponible en prenant rendez-vous sur ma page contact ! A bientôt…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :