Le temps, notion et perceptions

La notion du temps est très subjective. Je parle du temps temporel, pas de la météo !

Subjective car dépendant grandement de soi, de son vécu, de ses attentes, et donc de sa perception.

Dans beaucoup de situations, nous avons besoin de temps :

  • du temps pour guérir
  • du temps pour faire son deuil
  • du temps pour prendre soin de soi
  • du temps pour apprendre, pour se former
  • du temps pour expérimenter
  • du temps pour faire une pause
  • du temps pour être soi

Pour guérir de nos blessures profondes, de nos traumatismes, oui, le temps apaisera nos blessures certes, mais combien de temps nous faut-il, ça c’est propre à chacun.

Pour guérir un rhume, il faut quelques jours, et du repos. Pour guérir d’une entorse, quelques semaines, du repos au début et de la mise en mouvement après. Pour guérir d’une blessure d’abandon, ou de rejet, ou de trahison… il faut plus de temps, des années parfois, et de l’aide souvent. A ce sujet, je vous invite à lire le livre de Lise Bourbeau « les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même » . Les 5 blessures : abandon, injustice, trahison, rejet et humiliation. Et bien sûr à vous faire aider auprès d’un professionnel qui saura vous écouter.

Pour faire son deuil, nous avons là aussi besoin de temps, et ce temps est relatif et aussi propre à chacun. Nous avons besoin de passer par des phases, par forcément toutes avec la même durée. Les 7 étapes du deuil : le déni, la colère, la tristesse, le marchandage, la dépression, l’acceptation, donner du sens. Cela peut prendre quelques mois, voire des années. Une aide psychologique est parfois nécessaire, parfois une aide ponctuelle avec une thérapie brève comme la résolution émotionnelle (méthode EmRes), ou l’EMDR, ou l’EFT. Là aussi, l’écoute est fondamentale.

Du temps pour prendre soin de soi ! Déjà, comment prendre soin de soi ? Dans mon article sur la paix intérieure, je vous donnais quelques pistes. Prendre soin de soi, c’est s’offrir un moment dans la journée, dans la semaine pour nourrir son corps, son coeur et son esprit : 30 minutes de lecture, 30 minutes de marche ou de mise en mouvement, 5 minutes de respiration en conscience (la cohérence cardiaque est tout indiquée), 30 minutes de création (dessin , écriture, couture, tricot, écouter de la musique, jouer de la musique…), 30 minutes pour boire un thé et partager un moment avec un(e) ami(e)… Si 30 minutes sont trop, commencez par 10 ou 15 minutes ! Cela peut être de remplacer un temps perdu comme celui de flâner sur les réseaux sociaux sans but précis, comme regarder une série ou des vidéos juste pour passer le temps… Cela peut être aussi de faire des soins pour soi : un masque pour son visage, pour ses cheveux, un massage, (l’auto-massage du visage ou des pieds fait un bien fou !!), préparer son repas en conscience, en étant dans le moment présent (je coupe mes légumes, je sens la texture de la tomate, les aspérités de la peau de la pomme de terre, j’entends l’eau qui bout, je sens les odeurs du thym…). Le tout est de le faire avec bienveillance, sans culpabilité, parce que nous avons tous droit à ce temps pour soi, juste pour soi !

Apprendre et se former ! J’aime apprendre, j’aime découvrir de nouvelles activités, acquérir de nouvelles connaissances et de nouvelles compétences. Nous sommes dotés d’un cerveau qui nous permet d’apprendre tout le temps ! Et apprendre demande du temps. Se former à une nouvelle technique demande du temps. Certains apprennent plus vite que d’autres, c’est juste. Chacun son rythme ! Sans pression (hormis celle des exams, qui est en soi déjà bien suffisante !) S’offrir ce temps pour se former, c’est s’offrir un cadeau. Si vous ne vous plaisez plus dans l’activité que vous exercez, et que vous souhaitez changer, offrez vous ce temps de la formation, pour vivre une belle reconversion professionnelle. En acceptant que cela demandera quelques jours pour certaines formations (3 à 5 jours en 2 fois) ou quelques semaines, voire une année ou 2 selon les études choisies.

Après ces temps de formation, il y a le temps de l’expérimentation, la mise en pratique… et là aussi, c’est très subjectif et dépendant de chacun. Nous ne fonctionnons pas tous pareil. Soyons bienveillants avec nous-même !

Vous l’aurez compris, le temps est une notion très subjective. Quant à sa perception, elle l’est tout autant ! Une heure en réunion hebdomadaire, en fin de journée alors que vous rêvez de rentrer chez vous, où les sujets sont traités et retraités et où les solutions ne se décident pas, peut paraitre beaucoup plus long qu’une heure passée à lire un livre passionnant ! J’avais lu un texte sur cette perception du temps, où il disait que la minute où tu rates ton train et plus courte que la minute d’attente où tu retrouves la personne aimée. Il s’agit donc plus ici d’une notion de durée, et les secondes peuvent parfois semblaient très longues !!

Une pause lecture pour prendre du temps pour soi !
(Photo de Pixabay sur Pexels.com)

Et le temps pour faire une pause est aussi important que le temps pour apprendre. Une pause d’une heure dans la journée quand vous vous sentez débordés, fatigués… Une pause d’une journée dans la semaine ou encore une pause d’une semaine ou deux ou trois pour recharger les batteries (c’est à ça que servent les vacances, oui !!) Et parfois, nous avons besoin de prendre une longue pause, pour vivre un tournant important dans notre vie, faire une reconversion professionnelle, se remettre d’un burn-out, se relever après un choc psychologique comme la perte d’un être cher, ou un accident, ou une agression. Cette pause, je l’ai prise, elle était plus que nécessaire. J’étais dans un état de fatigue très avancée, un burn-out, une très grande lassitude… Et pendant cette pause, d’abord j’ai pris soin de moi, beaucoup, non sans culpabiliser au départ, mais avec bienveillance et le plus de douceur que j’étais capable de me donner à ce moment-là ! Je me suis donné le droit de panser mes blessures, de vivre la fin de mes deuils, de me reposer. Et puis j’ai commencé ma reconversion pro et je me suis relevée ! De formations en formations, d’expérimentation en expériences, de liberté en moments de joie profonde ! J’ai avancé, et je continue d’avancer. Avec le temps…

Du temps pour être soi ! Ce temps-là est le plus difficile à chiffrer tant il est dépendant de ce qu’on met en place pour être pleinement soi, pour se donner la liberté d’être soi. Cela demande pour beaucoup, un travail d’introspection, d’être accompagné, de décider de faire ce parcours et cela peut prendre toute une vie ! Etre soi, c’est apprendre à se connaitre vraiment, comprendre son mode de fonctionnement, accepter de retirer les étiquettes que nous ont donné les personnes de notre enfance, adolescence et même en étant jeunes adultes. En pleine phase de construction. Prendre le temps d’être soi c’est prendre le temps de regarder en soi, d’écouter notre petite voix intérieure, de prendre conscience de ce qui fait battre notre cœur, de nos rêves, de nos besoins. C’est reconnaitre ce qui demande à être changé, et ce qui demande à être conservé voire expansé.

En tant qu’accompagnante, je vous propose mon expertise pour vous aider à cheminer vers vous, pour vous aider à libérer vos blocages, à trouver avec vous ces espaces temporels dont vous avez besoin, à mieux comprendre votre hypersensibilité et votre atypie, à retrouver votre sérénité et équilibre intérieur afin d’être enfin en harmonie. Pour plus de renseignements, vous pouvez visiter mon site ou me contacter.

Que le temps soit le plus doux possible pour chacun de vous !

Magaly

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :